Philosophia Perennis

Accueil > Tradition chinoise > Attributs négatifs du Principe

Attributs négatifs du Principe

dimanche 16 novembre 2008

A. — En regardant, on ne le voit pas, car il est non visible. En écoutant, on ne l’entend pas, car il est non sonore. En touchant, on ne le sent pas, car il est non palpable. Ces trois attributs ne doivent pas être distingués, car ils désignent un même être.

B. — Cet être, le Principe, n’est pas lumineux en dessus et obscur en dessous, comme les corps matériels opaques, tant il est ténu. Il se dévide (existence et action continues). Il n’a pas de nom propre. Il remonte jusqu’au temps où il n’y eut pas d’êtres autres que lui. Super-lativement dépourvu de forme et de figure, il est indéterminé. M n’a pas de parties ; par-devant on ne lui voit pas de tête, par-derrière pas d’arrière-train.

C. — C’est ce principe primordial, qui régit tous les êtres, jusqu’aux actuels. Tout ce qui est, depuis l’antique origine, c’est le dévidage du Principe.

Lao-Tzeu, 14.


Voir en ligne : Les pères du système taoïste

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.