Philosophia Perennis

Accueil > Philosophia > Les nombres

Les nombres

vendredi 14 novembre 2008

Dans l’ordre numéral, on distingue tout d’abord entre les nombres qui sont pairs et ceux qui sont impairs ; ceux-ci se réfèrent à l’unité et évoquent le retour au principe et ceux-là signifient la projection et partant l’éloignement. Ensuite, on distingue entre les nombres qui répètent ou augmentent l’unité et ceux qui la divisent, les premiers se référant à la manifestation ou à l’effectuation, et les seconds — qui ne sortent pas de l’unité — au principe ou à la potentialité. Une autre distinction enfin est celle entre les nombres simplement quantitatifs et les nombres symboliques et qualitatifs, ces derniers — telles la dualité, la trinité, la quaternité — équivalant aux figures géométriques fondamentales et aux nombres pythagoriciens. (Frithjof Schuon, Avoir un centre)

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.