Philosophia Perennis

Accueil > Tradition chrétienne > Edith Stein : exemple de liberté spirituelle

Edith Stein : exemple de liberté spirituelle

jeudi 28 août 2014

En suivant un séminaire, elle découvrit la pensée d’Edmund Husserl, professeur à l’université de Göttingen. Un intérêt profond naquit de cette rencontre. Elle s’enthousiasma pour l’auteur, initiateur de la phénoménologie, qui lui apparut comme "le philosophe" de son temps. Elle s’établit à l’Université de Göttingen et fut présentée tout de suite au philosophe Husserl.

Après son enthousiasme pour la première oeuvre du maître, les "Recherches logiques", Edith, avec d’autres étudiants chercheurs comme elle, eut une attitude critique quand Husserl avec "Idées pour une phénoménologie pure" passa du réalisme de l’étude des phénomènes à l’idéalisme transcendantal.

Elle connut un autre phénoménologue, Max Scheler, très différent de Husserl, qui provoquait l’auditoire par des intuitions originales et qui en enflammait l’esprit.


Voir en ligne : Edith Stein

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.