Philosophia Perennis

Accueil > Philosophia > Parménide et Heraclite

Parménide et Heraclite

samedi 16 mai 2009

Schémas tactiques

L’Être Sein
Seyn
l’être
estre
o ser
seer
the being
be-ing
el ser
esse
parmênidien est une totalité nécessaire et belle, symbolisée, dans le célèbre poème, par la plénitude, la densité, l’harmonie d’une sphère, claire image image
imagem
imagen
imaginação
imagination
de la perfection perfection
perfeição
perfección
entelecheia
. Parménide est le premier des grands théologiens rationalistes, le véritable inventeur de l’argument ontologique, car l’être qu’il célèbre avec solennité ne peut pas ne pas être, la perfection de son essence essence
ousía
ousia
essência
essentia
esencia
essence
l’établit pour éternellement dans l’existence Existenz
existence
exister
existentia
existência
existencia
bios
, et l’impensable non-être est aussi bien Bien
agathon
agathón
Bem
Bom
Good
Bueno
l’impensable non-sens. La pluralité des êtres porterait invinciblement chacun à se penser différent, elle briserait et tuerait Dieu Gott
Dieu
Deus
God
Dios
theos
. Nul n’a dit mieux que Parménide et avec autant de simplicité métaphysique Metaphysik
métaphysique
metafísica
metaphysics
que le mal Übel
Böse
mal
evil
maligno
malefic
the bad
kakos
n’est pas puisque Dieu est. Le principe Principe
arche
arkhê
princípio
Princípio
Principio
Principle
du mal, qui est la différence, se trouve radicalement extirpé. Certes il faut payer le prix d’une épuration aussi parfaite. Avec le mal c’est le monde Welt
Weltlichkeit
monde
mondanéité
mundo
mundidade
mundanidade
worldliness
mundanidad
sensible qui est convaincu d’illusion puisqu’en s’étalant dans l’espace Raum
Räumlichkeit
räumlich
espace
espacialité
espaço
espacialidade
espacial
espacio
espacialidad
space
spaciality
spatial
, en se déployant dans le temps Zeit
le temps
o tempo
the time
el tiempo
chronos
il nous propose un faux semblant de mouvement Bewegung
mouvement
movimento
movimiento
motion
kinesis
et de pluralité. La manière parménidienne de philosopher contre l’individu, le mal et la passion se retrouvera en Spinoza. Elle est une des constantes de l’esprit esprit
pneuma
espírito
spirit
mente
mind
humain : oublie le tumulte du monde ; souviens-toi de Midi le Juste et tu seras délivré du mal, c’est-à-dire du mensonge de l’apparence.

Avec Héraclite est récusée l’idée idea
idée
ideia
idea
ιδεα
idéa
de ce Dieu existant si absolument qu’il réduirait l’être du monde à l’état de vain simulacre ; la totalité nécessaire et belle est le monde lui-même haussé à l’existence éternelle et divine divin
divinité
divino
divindade
divindad
divine
divinity
. Héraclite n’est nullement ce figurant des polémiques platoniciennes qui aurait dit hors des prises de la pensée un univers Univers L’Univers est un tissu fait de nécessité et de liberté, de rigueur mathématique et de jeu musical ; tout phénomène participe de ces deux principes. [Frithjof Schuon] entraîné dans un flux perpétuel et toujours différent de soi Selbst
soi-même
Soi
si mesmo
Self
si mismo
A non-personal, all-inclusive awareness.
. Le monde d’Héraclite change mais ce changement est gouverné du dedans par une loi de contradiction qui lui donne à la fois vérité aletheia
alêtheia
veritas
vérité
truth
verdad
et réalité Bestand
Grundbestand
Realität 
réalité
realité fondamentale
réalité subsistante
real
réel
realidad
realidade
. La discorde est partout entre les éléments et entre les cités, mais elle fait l’unité Einheit
unité
unidade
unidad
unity
, le ciment du monde et se change ainsi en secrète concorde, la guerre guerre
guerra
war
entre le même et l’autre, entre l’assaillant et l’assailli composant cette dramatique harmonie qui fait l’identité de la raison dianoia
la raison
raison discursive
reason
razão
razón
et du monde. Poètes et prophètes bien-pensants qui souhaitent pieusement la disparition de la guerre sont des nihilistes pleins de haine haine
mîsos
kótos
ódio
hate
pour le monde qui sans le conflit ne serait pas. Rien dès lors n’est jamais perdu et il n’est pas de mal qui ne soit moyen de Bien dès qu’il est compris par une raison dialectique dialectique
dialegesthai
dialegein
dialética
dialéctica
dialectic
 ; une décadence annonce un progrès, une injustice une nouvelle justice, une mort Tod
mort
morte
muerte
death
une renaissance ; le crépuscule toujours compensé par une aurore, tel est l’équivalent héraclitéen du plein soleil parménidien. Ce monde... est la totalité nécessaire et belle que nous disions avec cette variante que la nécessité Notwendigkeit
nécessité
necessidade
necesidad
necessity
besoin
need
ananke
cette fois est dialectique et ne cesse de lier le contraire au contraire. La philosophie Philosophie
philosophy
filosofia
filosofía
φιλοσοφία
philosophia
héraclitéenne de la sagesse sophia
sagesse
sabedoria
wisdom
sabedoría
σοφία
est aussi une constante de l’esprit et elle renaîtra avec Hegel et la postérité de Hegel. Fils de la Terre Terre
Terra
Earth
Tierra
Gea
et d’une Terre au-dedans de laquelle la lutte des contraires accomplit la Justice : ces archaïques sont nos contemporains.

Le parménidien et l’héraclitéen se retrouveront donc tout au long de l’histoire ; il leur arrivera de pratiquer l’un L'Un
hen
hén
Uno
the One
envers l’autre des mœurs d’intolérance et de proscription, car ils sont peu d’accord sur le fond des affaires humaines ; leur éthique et leur politique sont faites pour s’affronter, le parménidien sera contemplatif et renverra volont voluntas Notre volonté n’est pleinement humaine que par sa participation opérative aux vérités concernant Dieu et nos fins dernières. [Frithjof Schuon] iers l’action action
praxis
agir
atuar
ação
act
acción
prattein
à la comédie du divertissement ; l’héraclitéen fera de sa pensée une action et de son action une pensée, « praxis » dans le monde et au service du monde.

Et pourtant, parménidiens et héraclitéens ne cherchent pas la sagesse, parce qu’ils l’ont trouvée ; ils savent où est la totalité nécessaire et belle ; ils ont vaincu l’angoisse Angst 
angoisse
angústia
anxiety
angustia
angstbereit
prêt à l’angoisse
ängsten
s’angoisser
angustiar-se
de la solitude et de la séparation vereinzelt
isolé
Vereinzeltung
isolement
Vereinzelung
esseulement
singularização
singularidade
individuation
séparation
 ; ils sont les plus religieux des hommes Mensch
homme
être humain
ser humano
human being
homem
hombre
the man
anthropos
hommes
humanité
humanity
, eux qui se tiennent au-delà du problème du mal. Au-delà, ou peut-être en deçà. »

E. Borne, Le problème du mal, PUF, 1958, p. 71-73.


Voir en ligne : Martin Heidegger et ses références

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.