Philosophia Perennis

Accueil > Philosophia > Métaphysique et Religion (d’après M. Scheler)

Métaphysique et Religion (d’après M. Scheler)

samedi 16 mai 2009

« Comment Max Scheler se représente-t-il son désaccord avec le thomisme ? Il essaie au début de son étude (= Vom Ewigen im Menschen) de classer les diverses conceptions que l’on a pu se faire du rapport Beziehung
Bezug
Verhältnis
Weiter-reden 
relation
relação
relación
rapport
de la religion Religion
religion
religião
religión
et de la philosophie Philosophie
philosophy
filosofia
filosofía
φιλοσοφία
philosophia
. Il discerne entre autres un « système d’identité partielle » qui est précisément le thomisme : système d’identité en ce sens que l’homme Mensch
homme
être humain
ser humano
human being
homem
hombre
the man
anthropos
hommes
humanité
humanity
peut ici obtenir par le moyen de la « raison philosophante » un « savoir episteme
saber
savoir
ciência
science
ciencia
certain » de vérités religieuses fondamentales, de l’existence Existenz
existence
exister
existentia
existência
existencia
bios
de Dieu Gott
Dieu
Deus
God
Dios
theos
par exemple : dans cette mesure la religion coïncide avec la métaphysique Metaphysik
métaphysique
metafísica
metaphysics
. Mais cette identité n’est que « partielle », car on affirme aussi que pour pénétrer dans l’essence essence
ousía
ousia
essência
essentia
esencia
essence
intime de Dieu il faut accueillir par la foi
foi
faith
pistis
le contenu, développé dans la théologie teologia
théologie
teología
theology
θεολογία
positive, de la révélation Révélation
révélation
revelação
revelation
revelación
apocalypsis
apocalipse
in Christo. Ajoutons que le « savoir certain » qui représente l’élément d’identité passe pour un savoir médiat, obtenu exclusivement par des raisonnements qui prennent pour base l’existence et la constitution fondamentale du monde Welt
Weltlichkeit
monde
mondanéité
mundo
mundidade
mundanidade
worldliness
mundanidad
.

Scheler rejette cette première conception : non qu’il conteste à la métaphysique la possibilité possibilité
potentialité
Toute-Possibilité
pouvoir
poder
power
de démontrer philosophiquement des propositions fondamentales posées comme vraies par la religion naturelle, — encore que selon lui cette démonstration, dissociée de toute intuition intuition
intuitio
intuitus
intuição
intuición
religieuse, ne conduise pas jusqu’à Dieu au sens plein du mot, mais il estime que l’affirmation religieuse, même lorsqu’elle porte sur des vérités fondamentales que la philosophie peut établir, n’est pas le terme d’un cheminement « philosophique » ; non seulement elle répond en l’homme à un désir désir
epithymia
epithymía
épithymétikon
épithymia
différent de celui que la métaphysique tente de satisfaire, mais elle procède d’une attitude et pour ainsi dire d’une méthode particulière : le métaphysicien s’oriente vers le Weltgrund par le moyen d’une .. activité Yin
Yang
passivité
activité
passif
actif
rationnelle spontanée, alors que l’homme, en tant qu’être religieux, est en définitive passif à l’égard d’une « révélation » qui ne s’offre à lui que s’il s’ouvre à son contenu, que s’il est avide de l’ « accueillir ».

M. Dupuy, La philosophie de Max Scheler, PUF, 1959, p. 26-27.


Voir en ligne : Martin Heidegger et ses références

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.