Philosophia Perennis

Accueil > Tradition chrétienne > L’intime de l’âme

L’intime de l’âme

dimanche 7 décembre 2008

À cela l’Esprit du Seigneur répond dans l’intime de l’âme, sans paroles extérieures, mais au plus profond du sens : « Chère bien-aimée, je suis tien et tu es mienne ; je me donne à toi par-dessus tous mes dons, et, en retour, je te réclame et je t’attire en moi au-dessus de toutes tes bonnes œuvres. » LES SEPT DEGRÉS DE L’ÉCHELLE D’AMOUR SPIRITUEL CHAPITRE IX

Mais l’heure est courte, car l’amour ne peut rester oisif. Il crie à haute voix dans l’intime de l’âme « Remerciez, louez, honorez votre Dieu : c’est le conseil de l’amour et son commandement. » LES SEPT DEGRÉS DE L’ÉCHELLE D’AMOUR SPIRITUEL CHAPITRE IX

De nouveau celui qui aime, poussé par ce qu’il éprouve et par la plénitude de ses grâces, dit : « mon feu, dans le fond de ma puissance aimante, qui, par le Saint-Esprit, brûle sans intermédiaire ni relâche ». Et ce feu de l’amour est, au plus intime de l’âme, le point de départ et le premier don, ainsi que la racine de toutes les vertus. Encore que lumière et feu nous soient donnés par Dieu ensemble, nous ressentons plus tôt le feu, car ce sont des dons de grâce et non de nature, que nous recevons de la libéralité de Dieu par le Saint Esprit. C’est pourquoi le feu de l’amour est premièrement perçu ; et c’est par ce feu de notre amour qu’est entretenue en nous une claire connaissance. LE LIVRE DU TABERNACLE SPIRITUEL CHAPITRE X

Celui, au contraire, qui s’occupe de choses multiples et qui avec la sainte Écriture va toujours vers le dehors, par complaisance de soi-même et de son savoir, celui-là veut toujours enseigner : et ceux qui le suivent n’arriveront jamais à la vérité entière, pas plus d’ailleurs que lui-même. Car il détourne sa face de la lumière simple de la vérité qui est au-dedans de lui, pour se tourner vers les détails multiples des Écritures. C’est pourquoi il ne reçoit jamais aucune lumière, car il ne veut écouter ni l’Esprit de Dieu ni qui que ce soit, mais toujours s’appliquer à la lettre qu’il ne veut entendre et comprendre que d’après ses propres vues et selon que bon lui semble. C’est là la raison pourquoi il est souvent en opposition avec la saine doctrine, les hommes de bien et la véritable sainteté. De là proviennent beaucoup de luttes et de discordes ; et cela cause la division des cours et c’est une grande difficulté pour la vraie charité. Car si on lui résiste, il s’irrite ; et si on lui cède, il s’enfle d’orgueil. C’est pourquoi l’Apôtre dit : « Que celui qui se croit debout fasse attention de ne pas tomber . » Car pour demeurer debout et pour être préservé de tomber dans le péché grave, nous devons apprendre à nous connaître nous-mêmes et nous observer, nous recueillir simplement en nous-mêmes et demeurer là où Dieu nous parle dans l’intime de l’âme. Nous y entendrons et nous y apprendrons la vérité et la véritable vie, et notre vie sera en harmonie avec la sainte Écriture et avec tous les saints. Et à cause de Notre amour de la vertu et de notre vraie humilité, nous ne désirerons que d’être repris et enseignés par la sainte Écriture, ainsi que par tous les hommes. Toujours nous aurons plaisir à entendre et à concevoir la pure doctrine et la sainteté de vie. Celui qui a tout cela fait preuve d’être un homme de bien, car toutes ces choses sont dures et difficiles à entendre et à savoir, pour tous ceux qui ne veulent pas se donner complètement, et qui refusent de renoncer à toute volonté propre par rapport aux choses présentes et futures, par la mortification de la nature, de la chair et du sang, des sens et des œuvres de l’intelligence, en toutes les manières, selon que Dieu et ses saints amis les y exhortent, le leur enseignent et les y poussent. LE LIVRE DES DOUZE BÉGUINES LE LIVRE DES QUATRE TENTATIONS

Dès le principe, le Christ, Sagesse du Père, a fait entendre une parole, qu’il redit à chacun dans l’intime de l’âme, et cette parole est : Voyez : car il est nécessaire de voir. L’ORNEMENT DES NOCES SPIRITUELLES - Livre I - La vie active : PROLOGUE Jan van Ruysbroeck


Voir en ligne : Christologie

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.