Philosophia Perennis

Accueil > Tradition chrétienne > Un homme intérieur

Un homme intérieur

lundi 1er décembre 2008

félicité
felicidade
bonheur
felicidad
happiness
Bonne chance ou fortune ; le mot grec est un composés fait sur daimon (puissance divine, dieu, destin). (selon R. Guérineau)

Les Écritures disent des êtres humains qu’il y a un homme homme
anthropos
hommes
humanité
L’homme est la personnification d’une alternative aux dimensions qui échappent à sa vision immédiate ; en d’autres termes, la raison d’être même de la condition humaine est de choisir, et de faire le bon choix : d’opter pour la participation libératrice à l’Etre nécessaire, et non pour l’errance asservissante dans le labyrinthe du possible et en direction du néant. (Frithjof Schuon, Perspectives spirituelles et faits humains)
extérieur, et, l’accompagnant, un homme intérieur. A l’homme extérieur appartiennent ces choses qui dépendent de l’âme âme
psyche
psukhê
alma
soul
, mais sont rattachées à la chair chair
sarx
carne
carnal
carnalidade
carnalidad
carnality
charnel
et mêlées à elle, et les fonctions coopérantes des divers membres, tels que l’œil, l’oreille, la langue, la main et ainsi de suite. L’Écriture parle de tout cela comme du vieil homme, de l’homme terrestre, de la personne intérieure, de l’ennemi, du serviteur.

A l’intérieur de nous tous est l’autre personne, l’homme intérieur, que l’Écriture appelle l’homme nouveau, l’homme céleste, la personne jeune, l’ami, l’aristocrate. (Eckhart)


Voir en ligne : Christologie

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.