Philosophia Perennis

Accueil > Philosophia > La vertu de la sagesse

La vertu de la sagesse

dimanche 30 novembre 2008

Platon parle dans le même sens lorsqu’il dit, dans la République, que « la vertu de la sagesse, plus que toute autre chose, renferme un élément divin qui subsiste toujours ». Et dans le Théétète, il fait ressortir, comme y ont si fréquemment insisté ceux qui ont pratiqué la religion spiritualiste, que c’est seulement en devenant semblables à Dieu que nous pouvons connaître Dieu, — et devenir semblables à Dieu, c’est nous identifier avec l’élément divin qui constitue en fait notre nature essentielle, mais dont, dans notre ignorance principalement volontaire, il nous plaît de n’avoir point conscience. (Aldous Huxley, La philosophie éternelle)


Voir en ligne : Platonisme

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.