Philosophia Perennis

Accueil > Philosophia > Certitude

Certitude

samedi 29 novembre 2008

Un autre exemple assez important : certus. Dans la vieille langue latine la notion de certitude, de chose certaine, était souvent en relation Beziehung
Bezug
Verhältnis
Weiter-reden 
relation
relação
relación
rapport
avec l’idée idea
idée
ideia
idea
ιδεα
idéa
d’une détermination consciente. Certum est mihi veut dire : c’est ma ferme volont voluntas Notre volonté n’est pleinement humaine que par sa participation opérative aux vérités concernant Dieu et nos fins dernières. [Frithjof Schuon] é. Certus gladio désigne celui qui peut se fier à son épée, qui est sûr de savoir episteme
saber
savoir
ciência
science
ciencia
s’en servir. On connaît aussi la formule diebus certis, qui ne veut pas dire “ aux jours certains ”, mais aux jours fixés, établis. Ceci pourrait nous pousser à des considérations sur une certaine conception de la certitude : conception active, qui la fait dépendre de ce qui rentre dans notre pouvoir possibilité
potentialité
Toute-Possibilité
pouvoir
poder
power
déterminant. C’est ce qu’énonça également, en quelque sorte, Gian Battista Vico avec la formule verum et factum convertuntur - mais tout devait finir plus tard dans les divagations de l’“ idéalisme absolu Absolu
Absoluto
Absolute
Absoluteness
” néo-hégélien. (EVOLA - L’Arc et la Massue)


Voir en ligne : EVOLA - L’Arc et la Massue

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.