Philosophia Perennis

Accueil > Philosophia > Gentilis, gentilitas.

Gentilis, gentilitas.

samedi 29 novembre 2008

Aujourd’hui chacun pense à une personne courtoise, affable, bien élevée. Le terme antique renvoyait par contre à la notion de gens, la race, la caste ou le lignage. Pour les Romains, était “ gentil ” celui qui possédait les qualités dérivant d’un lignage et d’un sang bien différenciés, lesquelles peuvent éventuellement, et comme par réflexion, déterminer une attitude de courtoisie détachée, chose très différente des “ bonnes manières ” que peut aussi posséder le parvenu après avoir lu un manuel de savoir-vivre - et différente, également, de la vague notion moderne de “ gentillesse ”. Peu de gens sont aujourd’hui capables de saisir le sens le plus profond d’expressions comme “ un esprit gentil ” et autres, restées comme des prolongements isolés chez des écrivains d’autres temps que le nôtre. (EVOLA - L’Arc et la Massue)


Voir en ligne : EVOLA - L’Arc et la Massue

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.