Philosophia Perennis

Accueil > Philosophia > Mon âme est encore grosse de pensées

Mon âme est encore grosse de pensées

vendredi 28 novembre 2008

Cela suffit-il et pouvons-nous maintenant nous arrêter ? Non, mon âme est encore grosse de pensées, elle l’est même plus que jamais. Peut-être même que maintenant il faut qu’elle enfante ! Car elle a bondi vers Lui et elle est plus que jamais remplie de douleurs. Pourtant il faut encore la charmer, si nous trouvons quelque incantation contre de telles douleurs. L’apaisement pourrait peut-être venir de la répétition même de nos discours : leur charme agit quand ils sont répétés. Quelle nouvelle incantation pourrions-nous trouver ? L’âme a parcouru toutes les vérités auxquelles nous participons, elle les fuit si l’on veut les exprimer et les concevoir. Car la pensée, si elle veut exprimer quelque chose, doit prendre une chose après l’autre : c’est là son « discours ». Mais quel discours est possible, lorsqu’il s’agit de ce qui est absolument simple ? (Ennéades V 3, 17, 15)


Voir en ligne : Hyper-Plotin

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.