Philosophia Perennis

Accueil > Philosophia > L’histoire du Paradis

L’histoire du Paradis

lundi 24 novembre 2008

Tout le drame qui se joue entre l’Infini et l’Existence se trouve symbolisé dans l’histoire du Paradis terrestre. Le désir d’Adam - cause de péchés, mais non péché lui-même, selon l’Islam - est comme l’ombre du principe de contradiction ou de néant impliqué dans l’infinité divine ; ce principe n’est point le mal, mais il en est la lointaine source métaphysique puisqu’il est la cause du monde en tant que « dédoublement » du Réel, séparation, éloignement.

Tout le problème est dans le fait que le serpent se trouvait au Paradis. S’il n’y avait pas été, le Paradis eût été Dieu, ou plutôt, il n’aurait pas pu avoir d’existence séparée. Exister, c’est ne pas être Dieu, donc être « mauvais ». (Frithjof Schuon, Perspectives spirituelles et faits humains)


Voir en ligne : Hyper-Schuon

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.