Philosophia Perennis

Accueil > Tradition chrétienne > La porte de la divinité

La porte de la divinité

dimanche 23 novembre 2008

52. La porte de la divinité n’est pas différente, ni plus resplendissante dans le ciel supérieur que dans ce monde ; et où pourrait-il y avoir une plus grande joie que dans un lieu où, à tous les moments, il arrive au Christ de beaux et chers nouveau-nés, et des anges qui, au travers de la mort, sont lancés dans la vie ? (Sans doute ils y font les récits de nombreux combats.) Et où pourrait-il y avoir une plus grande joie que là où la vie est engendrée sans interruption, au milieu de la mort ? (Jacob Boehme, Aurore)

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.