Philosophia Perennis

Accueil > Symbolisme > Le symbolisme réside dans la nature même des choses !

Le symbolisme réside dans la nature même des choses !

vendredi 21 novembre 2008

L’Evangile nous apprend que Jésus, pour prier, leva les yeux vers le ciel : l’Ecriture nous décrit aussi comment le Christ est monté au ciel, caché finalement par un nuage. Ces faits sont d’une nécessité rigoureuse : au point de vue terrestre, en effet, Dieu est « en-haut », bien qu’en réalité il ne soit nulle part dans ce monde spatial. Si le Christ doit « monter », c’est parce qu’il appartient encore au domaine visible ; dès qu’il n’est plus visible, il ne « monte » plus ; il est sorti de espace. C’est ce qu’indique le nuage qui, finalement, le dérobe à la vue des hommes ; ce nuage, ce « voile », marque symboliquement - et le symbolisme réside dans la nature même des choses ! - le passage de la manifestation formelle à la manifestation supra-formelle, puis celui de la manifestation comme telle au Principe, ou du créé à l’Incréé. (Frithjof Schuon, Perspectives spirituelles et faits humains)


Voir en ligne : Hyper-Schuon

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.