Philosophia Perennis

Accueil > Philosophia > Le Réel suprême

Le Réel suprême

lundi 17 novembre 2008

Le Réel suprême est absolu, et qu’étant tel, il est infini. Est absolu ce qui n’admet aucune augmentation ni aucune diminution, ou aucune répétition ni aucune division ; donc ce qui est à la fois uniquement soi-même et totalement soi-même. Et est infini ce qui n’est déterminé par aucune frontière ; c’est tout d’abord la Potentialité ou la Possibilité en soi, et ipso facto la Possibilité des choses, donc la Virtualité. Sans la Toute-Possibilité, il n’y aurait ni Créateur ni création, ni Mâyâ ni Samsâra. (Frithjof Schuon, Résumé de métaphysique intégrale)


Voir en ligne : Hyper-Schuon

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.