Philosophia Perennis

Accueil > Tradition chrétienne > Origène (185-254) > Crouzel : QU’Y A-T-IL DE COMMUN ENTRE ABIMÉLECH ET ISAAC ? (II)

Origène et la philosophie

Crouzel : QU’Y A-T-IL DE COMMUN ENTRE ABIMÉLECH ET ISAAC ? (II)

Divisions de la philosophie.

lundi 17 juin 2013

félicité
felicidade
bonheur
felicidad
happiness
Bonne chance ou fortune ; le mot grec est un composés fait sur daimon (puissance divine, dieu, destin). (selon R. Guérineau)

Abimélech et ses deux officiers, Ochozath et Phicol, représentent respectivement la logique ou philosophie rationnelle, la physique ou philosophie naturelle, l’éthique ou philosophie morale :

La philosophie rationnelle est celle qui confesse Dieu Gott
Dieu
Deus
God
Dios
theos
Père de l’univers Univers L’Univers est un tissu fait de nécessité et de liberté, de rigueur mathématique et de jeu musical ; tout phénomène participe de ces deux principes. [Frithjof Schuon] , et qu’est Abimélech. La philosophie naturelle est celle qui est fixe et tient toutes choses, comme si elle s’appuyait sur les forces de la nature nature
physis
phusis
phúsis
Le grec phúsis dérive de la racine indo-européenne bhû-, qui a donné en sanskrit comme verbe : "devenir", "se produire", "avoir lieu" ; comme non : "terre", "sol", "lieu", "état", "condition". Peut désigner aussi bien l’origine, que le déroulement et le résultat de tout processus. (Luc Brisson)
elle-même : elle est professée par Ochozath, qui signifie : Celui qui tient. La philosophie morale est celle qui est dans la bouche de tous, qui concerne tout le monde Welt
Weltlichkeit
monde
mondanéité
mundo
mundidade
mundanidade
worldliness
mundanidad
... à la manière des préceptes généraux : Phicol la représente qu’on peut interpréter : Bouche de tous.

La logique semble désigner ici à peu près notre métaphysique Metaphysik
métaphysique
metafísica
metaphysics
. Ce texte indique les divisions de la philosophie qu’Origène trouve autour de lui. En effet Abimélech et ses officiers « représentent à mon avis toute la philosophie qui est divisée chez eux (les philosophes) en trois trinité
trois
triade
ternaire
L’archétype divin de tous les ternaires positifs est la trinité védantine Sat, Chit, Ananda : Dieu, à partir de son Essence surontologique, est pur "Être", pur "Esprit", pure "Félicité". Quand la trinité est horizontale, elle exprime les facultés a priori divines ; quand elle est verticale, elle exprime les tendances cosmiques. [Frithjof Schuon]
parties, logique, physique et éthique ».

Légèrement différentes sont les divisions qu’Origène donne à la « divine divin
divinité
divino
divindade
divindad
divine
divinity
philosophie » du Christianisme. A l’éthique et à la physique le Commentaire du Cantique ajoute l’énoptique que Rufin traduit par inspectiva. La logique ou philosophie rationnelle est citée en quatrième lieu Ort
lieu
lugar
location
locus
place
d’après certains.

D’autres ne considèrent pas cette discipline séparément ; mais ils la disent étroitement liée aux trois précédentes et s’insérant dans tout le corps Körper
corpo
corps
soma
cuerpo
body
des doctrines. Cette logique ou philosophie rationnelle comprend les manières de parler, les termes propres et impropres, elle enseigne les espèces et les genres, ainsi que les figures des différents modes de langage langage Le langage est un ensemble de signes (vocaux, gestuel, graphiques, tactiles, olfactifs, etc.) doté d’une sémantique, et le plus souvent d’une syntaxe (mais ce n’est pas systématique[1]). Plus couramment, le langage est un moyen de communication.  : on ne peut la séparer des autres, car elle leur est intérieure. La morale nous prépare des mœurs honnêtes et des habitudes qui favorisent la vertu arete
excellence
vertu
vertue
virtude
virtue
virtud
La philosophie naturelle discute la nature de chaque chose, pour qu’on ne fasse rien rien Le mot rien désigne une absence de chose(s), sans la notion de dénombrement ou de concept mathématique qui s’attache au nombre zéro. « Il n’y a rien ici » signifie qu’aucun objet n’est présent, sans a priori sur la nature des objets qui auraient pu se trouver à l’endroit considéré. contre nature et qu’on se serve de tout selon l’intention du Créateur. La philosophie inspective nous fait dépasser les êtres visibles pour contempler le divin et le céleste et voir par le moyen de l’esprit esprit
pneuma
espírito
spirit
mente
mind
seul ce qui dépasse nos regards corporels.

Salomon est l’origine de cette distinction : il a enseigné l’éthique dans ses Proverbes, la physique dans l’Ecclésiaste, l’énoptique dans le Cantique des Cantiques. Les trois branches sont encore figurées — exégèse d’inspiration inspiration
inspiratio
Une inspiration est une idée qui vient du plus profond de nous. Mais parfois, quelqu’un ou quelque chose peut inspirer une nouvelle idée. (Wikipédia)
philonienne — par les trois patriarches : la morale par Abraham et son obéissance ; la physique par Isaac qui « creuse des puits et fouille les profondeurs des choses », ce grand symbol symbolon
symbolisme
symboles
symbole
Étymologie grecque : sym-balleîn = « jeter ensemble ». Correspondance naturelle de signifiant à signifié, chez les ésotéristes. (Pierre Riffard)
e origénien de la connaissance connaissance
gnosis
intuition intellectuelle
gnôsis
connaître
conhecer
gnose
knowledge
know
conocer
conocimiento
 ; l’inspective par Jacob « qui fut appelé Israël parce qu’il contemplait les choses divines, voyait les camps du ciel ciel
cieux
céu
céus
heaven
heavens
cielo
cielos
, la maison de Dieu, les allées et venues des anges anjo
anjos
ange
anges
angel
angeles
arcanjo
arcanjos
archange
archanges
, et des échelles tendues entre terre terre L’ordre "terrestre", - qu’il s’agisse de notre terre ou d’autres mondes analogues qui nous restent forcément inconnus, l’ordre "terrestre" donc est ce monde purement "naturel" que nous avons mentionné plus haut. [Frithjof Schuon] et ciel ». Les explications données ensuite montrent que cette « divine philosophie » est principalement d’ordre mystique : la logique est la science episteme
saber
savoir
ciência
science
ciencia
du caractère allégorique de l’Écriture qui livre des mystères mystère
mysterion
mystères
Du grec musterion, fermer les yeux ou la bouche. Désigne un secret, les pratiques et les rites réservées aux initiés, un objet de difficile connaissance, et l’initiation des doctrines secrètes. (V. Siret)
sous des images ; la morale est l’ascèse ascèse
askesis
askêsis
ascese
ascesis
ascetismo
ascetism
nécessaire à la contemplation contemplation
theoria
theoría
contemplação
contempalción
 ; la physique enseigne la vanité du sensible auquel il ne faut pas s’attacher, son rôle de symbole symbolon
symbolisme
symboles
symbole
Étymologie grecque : sym-balleîn = « jeter ensemble ». Correspondance naturelle de signifiant à signifié, chez les ésotéristes. (Pierre Riffard)
, de poteau indicateur, qui met dans la direction des réalités célestes ; l’énoptique est la science science
epistêmê
episteme
sciences
Le sens originel du grec : se placer au-dessus de.... Parménide a ouvert la voie à la conception grecque de l’epistêmê en distinguant le monde de l’opinion et celui de la pensée pure et de l’être. (Y. Lafrance)
suprême de l’union divine, la perfection perfection
perfeição
perfección
de la connaissance et de l’amour amour
eros
éros
amor
love
. Cette division, qui n’est pas sans analogue chez Clément, sera utilisée par Evagre le Pontique sous une terminologie différente et elle pourrait être ser
être
being
ón
Le concept d’être désigne en général ce que nous ressentons exister d’une manière ou d’une autre dans la perception, qu’elle soit sensible ou intelligible. L’étude de l’être est appelée ontologie ou métaphysique.
à l’origine de la doctrine des trois voies, purgative, illuminative, unitive.

On la retrouve ailleurs chez Origène. Les différentes voies de la « Sion contemplative » sont les « doctrines mystiques, physiques et éthiques, peut-être aussi logiques ». Les « doctrines mystiques » correspondent à l’énoptique et la logique a le même caractère secondaire que dans le Commentaire du Cantique. La vigne des vignerons homicides est la physiologia selon l’Écriture, ce que la Bible apprend du monde ; ou bien Bien
agathon
agathón
Bem
Bom
Good
Bueno
le « royaume de Dieu et ses mystères dans la Loi et les prophètes et te alle physiologia », expression qui semble désigner la science du monde en dehors de l’Écriture. Le fruit de la vigne symbolise la vie vie Le philosophe Michel Henry définit la vie d’un point de vue phénoménologique comme ce qui possède la faculté et le pouvoir « de se sentir et de s’éprouver soi-même en tout point de son être ». Pour lui, la vie est essentiellement force subjective et affectivité, elle consiste en une pure expérience subjective de soi qui oscille en permanence entre la souffrance et la joie. selon cette vraie physiologia, dans la vertu et les bonnes œuvres, la morale. La haie est le logikos topos et la lettre de l’Écriture. Le pressoir représente le sens profond, la science des mystères.


Voir en ligne : Origène