Philosophia Perennis

Accueil > Soufisme > LA MYSTIQUE D’AL-GAZZALI

Miguel Asin Palacios

LA MYSTIQUE D’AL-GAZZALI

vendredi 11 septembre 2009

félicité
felicidade
bonheur
felicidad
happiness
Bonne chance ou fortune ; le mot grec est un composés fait sur daimon (puissance divine, dieu, destin). (selon R. Guérineau)

I. —Pénitence pénitence
metánoia
metaméleia
La pénitence se définit : une vertu surnaturelle, se rattachant à la justice, qui incline le pêcheur à détester son péché parce qu’il est une offense commise contre Dieu, et à prendre la ferme résolution de l’éviter à l’avenir et de le réparer. [Tanquerey]

II. — Patience

III. — Gratitude

IV et V. — Crainte et Espérance

VI.— Pauvreté

VII. — Renoncement au monde Welt
Weltlichkeit
monde
mondanéité
mundo
mundidade
mundanidade
worldliness
mundanidad

VIII.— Abnégation de la volont voluntas Notre volonté n’est pleinement humaine que par sa participation opérative aux vérités concernant Dieu et nos fins dernières. [Frithjof Schuon] é

IX. — Amour amour
eros
éros
amor
love
de Dieu Gott
Dieu
Deus
God
Dios
theos

X. — Pureté et sincérité d’intention

XI. — Examen de conscience Gewissen
conscience
consciência
conciencia
consciencia
Bewusstsein
Bewußtsein
consciencidade
consciousness

XII. — Méditation méditation Le terme méditation (du latin meditatio) désigne une pratique mentale ou spirituelle. Elle consiste en une attention portée sur un certain objet de pensée (méditer un principe philosophique par exemple, dans le sens d’en approfondir le sens) ou sur soi (dans le sens de pratique méditative afin de réaliser son identité spirituelle). La méditation implique généralement que le pratiquant amène son attention de façon centripète sur un seul point de référence.

XIII. — Extase mystique : ses causes et effets

XIV. — Coup d’oeil sur les sources de la mystique Gazzâlienne et sur son influence


Voir en ligne : Miguel Asin Palacios