Philosophia Perennis

Accueil > Soufisme > Les saints des derviches tourneurs

Cl. Huart

Les saints des derviches tourneurs

Internet Archive

vendredi 19 septembre 2008

félicité
felicidade
bonheur
felicidad
happiness
Bonne chance ou fortune ; le mot grec est un composés fait sur daimon (puissance divine, dieu, destin). (selon R. Guérineau)

TABLE DES CHAPITRES

Préface

Chapitre I. Biographie de notre grand maître Béhà-ed-din Mohammed, fils d’el Hoséin. fils d’Ahmed, el-Khatibi, el-Balkhi, el-Bakri

Chapitre II. Biographie du Seigneur connaisseur des mystères mystère
mysterion
mystères
Du grec musterion, fermer les yeux ou la bouche. Désigne un secret, les pratiques et les rites réservées aux initiés, un objet de difficile connaissance, et l’initiation des doctrines secrètes. (V. Siret)
, Borhân

el-Haqq wèd-din el-Hoséïn et-Tirinidi

Chapitre III. Sur certains détails de la biographie de notre maître Bjélâl-ed-din

Biographie de Chems-ed-din Tébrizi

Biographie de Djélâl-ed-din Roûmi

Section sur les avantages de la faim, écrite de la main même du Maître dans ses ouvrages

Section sur le mystère du remerciement

Section des conseils

Chapitre IV. Biographie du sultan des pauvres, mystère de Dieu Dieu La conception exacte de Dieu varie en fonction des philosophies et des religions. Dieu désigne généralement un « être suprême » dont les qualités sont illimitées, l’individuation personnelle ou impersonnelle du principe de l’univers, c’est-à-dire sa raison « première » en tant qu’essence primordiale - Dieu est alors souvent considéré comme le démiurge ou créateur - et sa raison « dernière » en tant que finalité et sens de la vie, dans les religions monothéistes. parmi les hommes homme
anthropos
hommes
humanité
L’homme est la personnification d’une alternative aux dimensions qui échappent à sa vision immédiate ; en d’autres termes, la raison d’être même de la condition humaine est de choisir, et de faire le bon choix : d’opter pour la participation libératrice à l’Etre nécessaire, et non pour l’errance asservissante dans le labyrinthe du possible et en direction du néant. (Frithjof Schuon, Perspectives spirituelles et faits humains)
, parfait en situation et en parole, notre Maître Chems-ed-din Mohammed ben ’Ali ben Mélek-dad et-Tébrtzi

Dix sections consacrées anx discours prononcés par Cheins-ed-din

Chapitre V. Biographie du Sultan des mystiques, Çalàh-ed-din Féridoûn, fils de Yaghi-Siyan de Qonya, connu sous le nom de Zerkoùb (batteur d’or)

Chapitre VI. Biographie de Hosâm-ed-din Uasan ben Mohammed ben Hasan ben Akbi-Turk, l’Abou-Yézid [Bastâmi] de l’époque, le Djonéid du teint s, clef des trésors du Trône, Saint de Dieu sur la terre terre L’ordre "terrestre", - qu’il s’agisse de notre terre ou d’autres mondes analogues qui nous restent forcément inconnus, l’ordre "terrestre" donc est ce monde purement "naturel" que nous avons mentionné plus haut. [Frithjof Schuon] , intercesseur des amis au jour de la Grande Revue

Chapitre VII. Biographie de notre Maître, le Sultan des mystiques, le lieu Ort
lieu
lugar
location
locus
place
de la manifestation manifestation Métaphysiquement, la manifestation ne peut être envisagée que dans sa dépendance à l’égard du Principe Suprême, et à titre de simple « support » pour s’élever à la Connaissance transcendante, ou encore, si l’on prend les choses en sens inverse, à titre d’application de la Vérité principielle ; dans tous les cas, il ne faut voir, dans ce qui s’y rapporte, rien de plus qu’une sorte d’« illustration » destinée à rendre plus aisée la compréhension du « non-manifesté », objet essentiel de la métaphysique, et à permettre ainsi, comme nous le disions en interprétant la [26] dénomination des Upanishads, d’approcher de la Connaissance par excellence. (René Guénon, L’Homme et son devenir selon le Vedanta) des mystères de la certitude, Béhà-ed-din Wéled

Chapitre VIII. Biographie du souverain des mystiques, argument des clairvoyants, Pôle des Abdâl et des Aufâd, Djélâl-ed-din Féridoûn, fils de Mohammed, fils de Mohammed, fils de Mohammed, le mystique de Balkh [Amir ’Âbid].

Chapitre IX. Biographie du Tebélébi Chems-ed-din Amir ’Ârif

Chapitre X. Noms des enfants et des successeurs de notre grand Maître Béhâ-ed-din Wéled Balkbi

Section relative à certaines plaisanteries

Notes additionnelles

Table généalogique des Tchélébis de Qonya